Le photovoltaïque

Etude réalisée auprès par des étudiants en Master Energie auprès des habitants de Saint Aunès.

Le Photovoltaïque

Les Journées mondiales des zones humides 2015 en Méditerranée

Les zones humides pour notre avenir !

Les Journées mondiales des zones humides auront lieu du 28 janvier au 8 février 2015 en Méditerranée ! Retrouvez les animations proposées en Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse sur le thème « les zones humides pour notre avenir » dans le programme édité par le Pôle-relais lagunes méditerranéennes.

Au niveau national, près de 500 animations ont d’ores et déjà été labellisées « Journée mondiale zones humides ». Vous pouvez encore inscrire vos animations sur le Portail national zones humides. Pour accéder aux animations près de chez vous, pensez à télécharger l’application baladOmarais.

La journée de lancement national aura lieu cette année en Camargue.

Bonne fête des zones humides à tous !

Consultation du public sur l’eau, les inondations et le milieu marin : donnez votre avis !

Du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015

Les pouvoirs publics lancent une consultation du public de très grande ampleur sur l’eau, les inondations et le milieu marin, accessible en ligne et consultable dans toutes les préfectures et à l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse à Lyon pendant 6 mois. Cette consultation est faite en parallèle dans tous les bassins hydrographiques de l’Union européenne. Chacun pourra s’exprimer et faire des propositions d’actions pour l’eau.
http://www.sauvonsleau.fr/jcms/j_5/accueil

assiduité 0/10 : nos élus se désintéressent-ils de l’avenir de notre territoire ?

(Propos relevés sur le site de notre partenaire « La Fabrique Citoyenne du Pays de l’Or »)

Vendredi 21 novembre, l’agglomération du Pays de l’Or organisait une journée de travail sur le thème de l’élaboration de son Agenda 21, lequel est nécessaire et aura des répercussions et des influences sur les orientations générales et sur la gestion de cette collectivité qui s’engage dans le cadre du développement durable et de la transition énergétique.

Étaient conviés, à l’initiative du bureau et de son président Stéphan Rossignol, l’ensemble des 41 conseillers communautaires (dont les 9 vice-présidents), les maires et les maires adjoints de toutes les communes qui composent Pays de l’Or Agglomération, des entreprises (voire des lobbyistes), des associations locales, des techniciens ingénieurs et responsables de services de l’agglomération, des représentants d’autres collectivités territoriales, des représentants des divers bureaux d’études prestataires de la collectivité.

Les conseillers communautaires de la Fabrique Citoyenne du Pays de l’Or étaient bien évidemment présents ainsi que les élus issus des minorités municipales appartenant au même groupe et en bons élèves 4 élus de Mudaison (mais pas le maire, ni la vice-présidente de cette commune).

En revanche nous donnons la note de 0/10 au président, aux 8 vice-présidents (un seul présent sur 9), aux 27 élus communautaires (sur 41), aux maires (tous), aux adjoints aux maires (quasiment tous) qui n’ont pas daigné participer à cette journée dont les travaux sont censés impacter et orienter l’avenir de notre territoire.

Le sujet n’intéresse peut-être pas nos édiles politiques ? Ont-ils pris le temps de lire les diagnostics et les bilans réalisés par les bureaux d’études qui confirment que notre territoire reste très fragile et très menacé sur le plan environnemental.
Peu de surprise cependant dans ces études très onéreuses puisque la campagne électorale des municipales menée par La Fabrique Citoyenne avait déjà soulevé l’ensemble de ces problématiques.

Nous interpellons le président de Pays de l’Or Agglomération pour l’alerter sur les conséquences dommageables de la défection et du désintérêt pour l’avenir du territoire dont font preuve son bureau et la majorité de ses élus. Notre inquiétude est grande et nous publierons le courrier que nous envisageons de lui adresser.

Nous mettrons prochainement en ligne la synthèse des travaux de cette journée du 21 novembre 2014. Dans l’attente, sur le lien suivant Diagnostic territorial nous mettons à disposition du public les diagnostics et autres travaux réalisés par les bureaux d’études.

Eco-Rénovation

Le plan de rénovation énergétique de l’habitat : « J’éco-rénove, j’économise » a pour ambition d’inciter les Français à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement et de les aider dans leurs démarches.

Ce plan a pour objectif de rénover 500 000 logements par an d’ici 2017, et diminuer de 38 % la consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment à horizon 2020.

Il répond au triple enjeu de la rénovation énergétique :

  •  écologique : réduire les consommations d’énergie pour lutter contre dérèglement climatique ;
  •  social  : lutter contre la précarité énergétique et réduire les charges qui pèsent sur les ménages ;
  •  économique : soutenir le développement de la filière rénovation énergétique, et plus généralement l’activité dans le bâtiment, secteur créateur d’emplois non délocalisables.

Pour tout savoir sur le plan de rénovation énergétique de l’habitat : www.renovation-info-service.gouv.fr.

 

La plaquette P’TIT ÉCOLO DES LAGUNES fait peau neuve

Les offices de tourisme, les gestionnaires d’espaces naturels et les associations d’éducation à l’environnement présents sur le site RAMSAR/NATURA 2000 des étangs palavasiens, travaillent ensemble depuis plus de 10 ans, à travers l’opération CAP SUR LES LAGUNES. Des outils de communication ont été conçus, notamment la plaquette « p’tit écolo » des lagunes, véritable outil de sensibilisation aux enjeux faune/flore présents sur nos lagunes.

Qualité des eaux de Saint-Aunès : pas terrible

Un nouveau portail d’informations permet de s’informer de la qualité des eaux qui traversent sa commune : http://sierm.eaurmc.fr/l-eau-pres-de-chez-vous/eau-st-aunes-34240.php

Des polluants dans l’eau du robinet

L’eau du robinet, prélevée à Jacou, est conforme aux exigences de qualité en vigueur pour l’ensemble des paramètres mesurés.  Toutefois, ce récapitulatif ne fait pas état de toutes les molécules présentes dans l’eau comme le perchloréthylène par exemple. L’agence régionale de santé en février 2014 avait d’ailleurs conseillé de stopper l’utilisation d’un captage pollué situé au Crès et utilisé par Le Crès, Jacou, Vendargues et Saint-Aunès (voir courrier de l’Agence Régionale de Santé).

Des cours d’eau en mauvais état

Concernant les cours d’eau, le Salaison qui prend sa source à Guzargues est le seul cours d’eau suivi sur la commune de Saint-Aunés. Les différents éléments mesurés indiquent tous (sauf un, l’acidification) un cours d’eau en mauvais état. Un peu plus en aval, au niveau de Mauguio, les éléments mesurés montrent une amélioration même si l’état écologique reste moyen. En amont, au niveau du Crès, le Salaison montrait des éléments physico-chimique en bon état et l’état écologique était en état moyen lors des dernières mesures de 2005 (pas de données en 2009). Le salaison atteint donc son pire état au niveau de notre commune. Il faudrait désormais en connaître les raisons (mauvais ou non raccordements, pollutions ?)…

La Cadoule qui traverse la commune de Saint-Aunès mais est suivie en aval au niveau de Mauguio est elle aussi en mauvais état écologique malgré un bon état au niveau de l’oxygène dissous, des nutriments et de l’acidification. En 2009, en France, 7% des masses d’eau étaient en très bon état écologique, 38% en bon état, 38% sont en état écologique moyen, 11% en état écologique médiocre, 4% en mauvais état écologique et 2% sont en état indéterminé.

 Que mesurent ces différents indicateurs ?

L’évaluation du bon état des masses d’eau repose sur un programme de surveillance et des critères définis par la réglementation française et européenne. Un guide technique sur l’« évaluation de l’état des eaux douces de surface de métropole » de mars 2009, permet de préciser les modalités de l’évaluation. Globalement, le bon état des masses d’eau repose sur :

  • le bon état écologique mesuré à partir des éléments biologiques (macro-invertébrés, diatomées, poissons) et des éléments physico-chimiques généraux (matières organiques, oxygènes dissous, température, nitrates, matières phosphorées…),
  • le bon état chimique mesuré à partir des résultats d’analyses de 41 substances  (voir liste dans le guide),
  • le bon état hydromorphologique.

NB : La définition des différents termes utilisés sont consultables sur http://www.eau-anjou.fr/raccourcis/glossaire/#c5

Moustique tigre

L’IRD vient de produire un court film d’animation sur le moustique tigre, téléchargeable sur le lien suivant :

http://youtu.be/xGWr81gqfgg

Le moustique tigre – The film

Le moustique tigre, Aedes albopictus, fait de plus en plus parler de lui.
Originaire d’Asie, il est en train d’envahir tous les continents, provoquant une nuisance considérable, et pouvant transmettre des virus responsables de maladies aussi graves que la dengue ou le chikungunya. En France, le moustique tigre est maintenant présent dans près de 20 départements de métropole, ainsi qu’à l’ile de la Réunion et Mayotte.
En 5 minutes, ce film d’animation nous présente Aida, le moustique tigre, qui nous raconte sa brève vie, nous explique son cycle de vie, sa reproduction, et comment il transmet des maladies…
Sous un angle humoristique, mais scientifiquement exact, ce film traite de la biologie du moustique tigre, et nous donne des recommandations pour s’en protéger.