10 mesures pour la jeunesse

  • Document participatif de propositions faciles à mettre en œuvre dans la commune de Saint-Aunès

10 mesures pour la jeunesse

Rédacteurs : Armangau Luc, Civade Corinne, Deter Julie, Dispa Fabien, Gorce Benoit

Validation : conseil d’administration de Forum Saint-Aunès le 3 mai 2021

Publication en ligne : le 25 mai 2021

Préambule

Forum Saint-Aunès est une association à but non lucratif loi 1901 dont l’objet est de créer un réseau d’échanges entre des personnes physiques, d’organiser des rencontres, des activités, des débats, d’échanger des informations et de développer la qualité de vie dans la commune de Saint-Aunès. En 2020, ses adhérents ont décidé de structurer leurs reflexions par thème afin de rendre leurs propositions accesibles à toutes et tous. Ces documents rédigés collectivement sont disponibles sur le site web de l’association (https://www.forum-saint-aunes.fr/) et portés à connaissance des élus de la commune. Nous espérons qu’ils porteront à réfléchir et donneront envie aux habitants et aux élus de se mobiliser pour concrétiser les propositions.

Toutes les propositions retenues doivent être faciles à mettre en oeuvre, c’est à dire demander peu de moyens financiers pour être concrétisées. Leur réalisation dépend donc plus de la volonté politique que d’un problème de budget limité. Les propositions demandant des travaux d’aménagement importants ne sont donc pas listées ici.

10 Mesures pour la JEUNESSE, faciles à mettre en œuvre à Saint-Aunès

  1. Plus de communication sur l’Espace Jeunes :

Il existe sur Saint-Aunès un Espace Jeunes dédié aux adolescents (de 11 à 17 ans) avec un animateur qui les accueille tous les mercredis de 13h30 à 18h30 et pendant certaines vacances scolaires.

Malheureusement il semble que cette structure soit encore mal connue malgré sa présence lors de la journée des associations et sa présentation dans le bulletin municipal.

Seulement une dizaine de jeunes y sont inscrits.

Pour cela, nous proposons davantage de communication notamment par l’organisation d’une visite, une distribution de flyers aux élèves de CM2, des rencontres avec les plus grands du centre de loisirs.

  1. Le bus à la demande (Novabus) à partir de 12 ans

Après avoir été accessible à toutes et tous, le bus à la demande (novabus) du Pays de l’Or est restreint, pour les habitants de Saint-Aunès, aux personnes de plus de 60 ans depuis l’ouverture de la ligne de bus N°3.

Les jeunes ne peuvent donc plus se rendre en transport en commun aux activités proposées par leur établissement scolaire du secondaire à Mauguio notamment.

Ce service devrait être ouvert à toutes et tous, sans discrimination, comme c’est le cas dans d’autres communes de notre agglomération : Candillargues, Lansargues, Mudaison et Valergues !

  1. Une remise en état des structures sportives existantes

Il existe sur Saint-Aunès des structures ouvertes que les jeunes peuvent utiliser comme les city parks, le skate park (belle réussite en termes d’utilisation avec des tranches d’âges différentes), une table de tennis de table et un terrain de basket.

Cependant, ces lieux pourraient être encore plus attractifs s’ils étaient en meilleur état. Par exemple, un panneau de basket sur le city park à côté du skate park est manquant depuis plusieurs années, ce qui ne permet pas de faire de match.

Une visite régulière par l’élu(e) en charge ou les services techniques et une prise en compte des remontées des utilisateurs permettraient de lister les réparations nécessaires qu’il conviendra de réaliser chaque année.

  1. Un évènement intergénérationnel autour de la caisse à savon

Un moment convivial et ludique pourrait permettre à différentes générations de se retrouver : une journée (après-midi) « Caisse à savon » dans l’avenue du parc avec animation DJ et barbecue.

Les jeunes pourraient s’amuser et faire des démonstrations, la conception et fabrication (en amont) pourrait favoriser une aventure humaine en famille ou entre amis, développant convivialité et entraide, ingéniosité et esprit d’équipe, partage de savoir-faire…

Nous proposons qu’un tel événement soit organisé en lien avec le comité des fêtes lors des fêtes votives par exemple afin de diversifier les animations proposées.

  1. Mettre en place des chantiers jeunes

De nombreux jeunes de Saint-Aunès ne partent pas pendant les vacances ou bien sur un temps très court en comparaison à la durée des vacances scolaires.

Des chantiers jeunes (organisés par exemple par le CCAS, les services techniques et l’espace jeunes…et/ou un volontaire en service civique) leur permettrait de se rendre utile, de participer à un projet commun, d’acquérir des compétences dans différents domaines, de découvrir de véritables savoir-faire et pourquoi pas des vocations… Ces expériences sont facilement valorisables dans un CV et favoriseront l’employabilité de ces jeunes. De nombreux thèmes sont possibles : création d’un espace vert, réalisation d’un mur en pierres sèches, construction de mobilier, maintenance-peinture de mobiliers et locaux municipaux …

  1. Organiser des rencontres sportives

Les offres sportives sur Saint-Aunès ne sont pas très riches pour les jeunes et si certains vont pratiquer des sports dans les villages alentours, tous ne le peuvent pas.

Afin de promouvoir l’activité sportive, faire découvrir d’autres activités, et favoriser le lien entre les jeunes, des rencontres sportives pourraient être organisées.  Ces rencontres pourraient par exemple être organisées par ou en lien avec l’Espace Jeunes et/ou le Conseil municipal des jeunes.

  1. Connaître les besoins des jeunes

Répondre aux attentes des jeunes, cela commence par connaître leurs besoins, leurs envies, leurs souhaits.

La mise en place d’une large consultation des jeunes du village leur permettrait d’exprimer leurs souhaits, ce qu’ils aimeraient voir se développer à Saint-Aunès, ce qui leur manque, ce qui leur ferait plaisir pour pouvoir s’épanouir et apprécier la vie à Saint-Aunès.

Ceci est en partie le rôle du Conseil municipal des jeunes (CMJ), mais pourquoi pas imaginer aussi un Budget Participatif « Spécial Jeunes » ?

  1. Organiser des soirées à thèmes

Il existe peu ou pas de possibilités de sorties pour les jeunes sur le village et il reste compliqué d’en sortir sans solliciter les parents ou avoir son propre moyen de locomotion.

Nous proposons l’organisation occasionnelle de soirées à thèmes par le CMJ et/ou le comité des fêtes et/ou la médiathèque : jeux de société, jeux sportifs, jeux en lignes, Escape-Game…

  1. Embauche de services civiques

Toujours dans l’idée que de nombreux jeunes ne partent pas forcément en vacances ou pas pendant toutes les vacances, et que certains aimeraient pouvoir faire un petit job en restant ici, nous proposons que la Mairie s’engage dans un processus régulier d’embauche de services civiques (6 à 12 mois) pour des missions d’intérêt général. Il s’agirait de faire en sorte qu’il y ait toujours une offre de service civique en cours. Coût pour l’organisme d’accueil (la commune ou éventuellement la communauté de communes du pays de l’or) : 107,58 euros par mois, correspondant à la prise en charge des frais d’alimentation (fourniture de repas) ou de transports. Cette prestation peut être versée de différentes façons (titre repas, accès à la cantine, remboursements de frais, etc.). Neuf grandes thématiques sont possibles : Culture et loisirs, Développement international et action humanitaire, Education pour tous, Environnement, Intervention d’urgence en cas de crise, Mémoire et citoyenneté, Santé, Solidarité, Sport.

  1. Un espace ouvert et accessible pour se retrouver

Il y a certes quelques infrastructures sportives ouvertes sur le village, mais pas un réel endroit pour les jeunes pour se retrouver, pique-niquer en faisant une partie de foot ou autre sport (speedmindton, frisbee,…) nécessitant de l’espace.

En effet, les terrains de foot sont fermés au public et l’accès à l’espace Ravanel reste dangereux pour un piéton ou un cycliste.

Nous proposons la création d’un espace vaste, ouvert et accessible à pied ou en vélo en toute sécurité, où les jeunes (et autres …) pourraient aller se retrouver, se dépenser un peu, s’amuser sans gêner les voisins mais sans être top isolé non plus. Un tel espace pourrait par exemple être imaginé derrière les futurs nouveaux bâtiments associatifs.