10 Mesures pour le SPORT, faciles à mettre en œuvre à Saint-Aunès

Préambule
Forum Saint-Aunès est une association à but non lucratif loi 1901dont l’objet est de créer un réseau d’échanges entre des personnes physiques, d’organiser des rencontres, des activités, des débats, d’échanger des informations et de développer la qualité de vie dans la commune de Saint-Aunès. En 2020, ses adhérents ont décidé de structurer leurs réflexions par thème afin de rendre leurs propositions accessibles à toutes et tous. Ces documents rédigés collectivement sont disponibles sur le site web de l’association (https://www.forum-saintaunes.fr/) et portés à connaissance des élus de la commune. Nous espérons qu’ils porteront à
réfléchir et donneront envie aux habitants et aux élus de se mobiliser pour concrétiser les propositions. Toutes les propositions retenues doivent être faciles à mettre en œuvre, c’est à dire demander peu de moyens financiers pour être concrétisées. Leur réalisation dépend donc plus de la volonté politique que d’un problème de budget limité. Les propositions demandant des travaux d’aménagement importants ne sont donc pas listées ici.

Version PDF et version en ligne ci-dessous

1) Une carte des équipements sportifs intérieurs et extérieurs
Pas toujours facile de poursuivre, renouveler ou diversifier ses activités sportives et les lieux adéquats pour les exercer.
Une carte indiquant les principaux lieux où faire du sport en plein air dans un rayon de 10 km autour de Saint-Aunès (balades au sein de la commune, plaine des sports de Mauguio, parcours sportif de Vendargues ou Grammont, lac du Cres…) et complétée de la localisation des équipements sportifs de la commune (centre associatif, table de ping pong, panneau de basket, skate park, stade…) permettrait de valoriser la commune et promouvoir les activités de plein air aux alentours. Cette carte pourrait être disponible sur le site de la mairie mais aussi dans le guide des associations pour accompagner les coordonnées des associations
sportives.

2) Remettre en état les infrastructures existantes
De nombreux équipements sont laissés à l’abandon ou trop peu entretenus, ce qui renvoie une mauvaise image de la commune et peut engendrer des dangers pour les pratiquants. Nous citerons comme exemple l’entretien des panneaux de basket, le revêtement du city stade, la sécurisation des pistes cyclables aboutissant dangereusement sur la route ou des escaliers, le mini parc de l’Avenue des Chasseurs, l’ancien parcours santé…

3) Ouvrir l’accès à un stade et un terrain de tennis
Deux stades existent sur la commune mais malheureusement leur accès est fermé et réservé au club de foot. Un des deux stades pourrait être ouvert à toutes et tous (en dehors des entrainement et matchs) pour la pratique d’activités sportives respectueuses de l’espace. Ceci laisserait plus d’espace pour des jeux de plein air, le foot loisirs, la course à pied, le fitness ou autre. Ceci existe sur de nombreuses autres communes. De la même façon, on peut imaginer un court de tennis qui resterait ouvert et accessible.

4) Des interventions sportives à l’école maternelle et élémentaire de Saint-Aunès
Nos jeunes sont trop peu sensibilisés aux bénéfices du sport et trop peu éduqués à sa pratique. Educateurs sportif/professeurs de sport/étudiants en filière STAPS, autant de spécialistes du sport qui pourraient intervenir dans les écoles durant le temps scolaire ou périscolaire pour rappeler la nécessité de l’exercice physique au quotidien. Les intervenants peuvent s’appuyer sur l’expertise d’un médecin et la pédagogie de l’enseignant.

5) Un club d’initiation aux sports pour les jeunes
Nos jeunes sont trop peu sensibilisés aux bénéfices du sport et trop peu éduqués à sa pratique.
Pour contrer la tendance à la sédentarisation actuelle et le manque d’activités physiques, il faut redonner gout au sport et faire découvrir la multitude des pratiques existantes. Un club d’initiation au sport pour les jeunes à travers le centre de loisirs et l’espace jeune, via un programme de découverte sur l’année de toutes les activités proposées sur le village ou les alentours pourrait aider à endiguer ce phénomène.
Un exemple concret : http://www.maires-allier.fr/la-commune-de-couzon-re%C3%A7oit-letroph%C3%A9e-sport-et-management

6) Une journée découverte des sports – Fête du sport
Pour faire découvrir le panel d’activités physiques disponibles sur la commune et ses alentours, organiser un dimanche de Juin ou de Septembre une journée « découverte des sports/fête des sports ». Cette journée proposerait des ateliers de découvertes des différentes activités sportives de la commune.

7) Des Sports accessibles à toutes et tous
Une nouvelle action sociale portée par le CCAS de Saint-Aunès pourrait consister à offrir des «coupons sport» aidant au paiement d’une activité sportive sur la commune pour les familles en difficulté. Cette aide pourrait être prise sur le budget du CCAS, non entièrement utilisé depuis de nombreuses années.

8) Promouvoir la pratique du sport en s’appuyant sur les professionnels de santé
Les professionnels de santé sont les meilleurs relais des bienfaits du sport. Une distribution personnalisée du guide des associations aux professionnels de santé de la commune permettrait de rappeler ou faire découvrir l’étendue de l’offre d’activités sur le territoire. A son bon vouloir, chaque association sportive pourrait même leur proposer des initiations gratuites (sous forme de bons) offerts en même temps que le guide.

9) Aménager une salle de tennis de table
Une fois le nouveau centre associatif créé avec son nouveau dojo et sa nouvelle salle de musculation, un réaménagement des espaces actuels (salle de musculation ou arts martiaux) en salle de tennis de table élargirait l’offre des pratiques sur le village. Cette activité a l’avantage de proposer une offre sportive multi générationnelle et variée : loisir / compétition / association

10) Organiser une consultation citoyenne
La création de salles de sport doit répondre voire anticiper les besoins de la population. Un sondage de la population en matière d’offre de pratiques sportives permettrait de mieux cerner les pratiques actuelles et les souhaits. La commission Sport et Associations pourrait ensuite à l’aide des citoyens travailler sur des projets qui serviraient à planifier les aménagements nécessaires.