Taille : 120 à 160 cm

Longévité : environ 10 ans

Reproduction : ponte de 5 à 24 œufs à la fin de l’été sous un tas d’aiguilles de pin ou dans un trou. 5 à 12 semaines d’incubation. Le couleuvreaux muent (changent de peau) jusque 7 fois par an quand ils grandissent.

Serpent au museau point, à la pupille ronde et à la queue courte. Il doit son nom aux deux raies noires reliées par des barres transversales chez les jeunes. Espèce endémique du Sud de l’Europe : on ne la retrouve nulle part ailleurs.

Ce serpent diurne apprécie les zones ensoleillées, rocailleuses ou broussailleuses. Il peut grimper dans les buissons pour se nourrir de lézards, petits mammifères et d’oiseaux. Il est très commun en garrigue et lieux secs  d’avril à aout. Il hiberne d’octobre à avril.

Ses prédateurs sont le hérisson, le blaireau, le putois, le furet, la belette, l’hermine et la fouine, les rapaces, la cigogne et lé héron. Peu agressive, la couleuvre à échelons se gonfle et siffle si elle se sent menacée.

Menaces : hommes, incendies

( Benny Trapp )